Maison de la Musique de Nanterre

Cinéma underground japonais

Cinéma underground japonais

Maison de la musique

Cette nuit, faisons tous l’amour à Tokyo !

Conférence sur le cinéma et la contre-culture dans le Japon des années 60 présentée par Stéphane du Mesnildot, critique aux Cahiers du cinéma


 

En 1968, Nagisa Oshima tourne Le Journal d’un voleur de Shinjuku, voie royale pour pénétrer dans l’underground du Swinging Tokyo. Militants, poètes, chanteurs folks ou peintres pop art se retrouvent dans un nouveau monde flottant, violent libertaire et sensuel. Outre les films de Nagisa Oshima, ce voyage cinématographique passera, entre autres, par les œuvres de Koji Wakamatsu (Va, va, vierge pour la seconde fois, L’Extase des anges), Toshio Matsumoto (Les Funérailles des roses), Susumu Hani (Premier amour, version infernale) et Shuji Terayama (Jetons les livres, sortons dans la rue).

Le 05 décembre 2017 à 19h30

Tarifs

Entrée libre

Partager

Notre site utilise des cookies à des fins de mesure d'audience.

Accepter refuser En savoir plus

Cookies de performance et de mesure d'audience

Nous recourons aux cookies de performance et de mesure d'audience pour analyser la manière dont vous utilisez le Site web.

Nous conservons votre choix pendant 13 mois

Accepter refuser