Maison de la Musique de Nanterre

Icare SampatiTM+

26-03-2021 à 20h30

Création

Icare Sampati
TM+

Maison de la musique

Complice récidiviste de TM+, Alexandros Markeas est le compositeur contemporain le plus à l’écoute des cultures du monde. Avec Icare Sampati, il conjugue les mythologies grecques et bangladaises au présent de l’inventif.

 

En 2014, TM+ et des chœurs amateurs créaient à la Maison de la musique Ypokosmos d’Alexandros Markeas, un oratorio des laissés pour compte qui empruntait beaucoup au répertoire traditionnel populaire grec.

La nouvelle création du compositeur, Icare Sampati, s’aventure au croisement des chemins mythologiques de la Grèce antique et du Bangladesh d’aujourd’hui avec les mêmes bagages : des musiques venues d’ailleurs, un chœur de femmes bangladaises, des musiciens issus des traditions populaires, d’autres familiers de la création contemporaine et rompus à la musique improvisée.

Un mélange épicé pour servir « d’expression au monde qui nous entoure ».

Laurent Cuniot direction
Alexandros Markeas composition

Géraldine Keller soprano
Clara Pertuy mezzo-soprano
Chœur de l’Asian University for Women de Chittagong

TM+
Maud Lovett violon
Myriam Lafargue accordéon
Nicolas Fargeix clarinette
Gianny Pizzolato percussions
Edouard Prabhu tablas, percussions

Bord de plateau
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

 

Coproduction : Ensemble TM+, Maison de la musique de Nanterre - scène conventionnée, Alliance Française de Chittagong-Bangladesh, Festival Détours de Babel-Grenoble du C.I.M.N (Centre National des Musiques Nomades).

TM+, en résidence à la Maison de la musique de Nanterre, est implanté sur la ville de Nanterre depuis 1996. TM+ reçoit le soutien du ministère de la Culture / Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, de la Ville de Nanterre, de la Région Ile-de-France et du Département des Hauts-de-Seine. Il reçoit également le soutien de la Sacem et de la Spedidam. Pour ses actions à l'international, TM+ est régulièrement soutenu par l’Institut Français et par le Bureau Export.


Dans le cadre du festival La Terre est à nous