Maison de la Musique de Nanterre

TM+, ensemble orchestral de musique

"Compagnie à rayonnement national et international"
En résidence à la Maison de la musique de Nanterre depuis 1996


Composé de 21 musiciens auxquels se joignent chaque saison une quinzaine d’instrumentistes, TM+ travaille depuis 30 ans à l’élaboration d’une approche exigeante et approfondie de l’interprétation des œuvres du XXe siècle et d’aujourd’hui et multiplie les collaborations autour de projets pluridisciplinaires audacieux. Un travail de création qui s’accompagne systématiquement d’actions culturelles à destination de tous les publics.
Cette saison, TM+ mêle jazz et musique contemporaine (Les Rayures du Zèbre), invite à un Voyage de l’écoute (Rouge Mineur), propose un concert coup de poing (Troisième Round) et fait chanter un choeur d’adolescents (Désarmés).
Laurent Cuniot vous invite à des conversations musicales de octobre 2017 à janvier 2018.
www.tmplus.org

 

Thierry Balasse - cie Inouïe
Depuis 1999, Thierry Balasse et la compagnie Inouïe explore les sentiers sonores et de l’écoute. La Maison de la musique de Nanterre les accompagne depuis 2013 en coproduisant et créant La Face cachée de la Lune et Concert pour le temps présent. Elle coproduit Cosmos 1969, présenté du 12 au 20 janvier 2018. Ce spectacle musical est accueilli en résidence de création du 23 octobre au 4 novembre 2017. www.inouie.co

operact
operAct a pour vocation la production et la diffusion de spectacles vivants et l'ambition de renouveler la relation entre l'art lyrique et son public. Stefan Grögler et Gaëlle Mechaly, metteur en scène et chanteuse lyrique créent des spectacles à mi-chemin entre le théâtre musical et l’installation d’art contemporain.
En résidence de création à la Maison de la musique du 23 octobre au 4 novembre 2017, operAct présentent Kouples, les 24 et 25 novembre 2017 

Bintou Dembélé - Cie Rualité
Pionnière de la danse hip hop, Bintou Dembélé, à la tête de la compagnie Rualité depuis 2002 puise son inspiration dans les mémoires corporelles. Dans son nouveau spectacle, Les damné.es de la terre (4 et 5 mai 2018), elle s’interroge sur les questions d’identité et de la place de chacun dans la société. Elle est en résidence de création à la Maison Daniel-Féry, du 23 au 30 avril 2018.

Philippe Almeida
Depuis le collectif Pro Phenomen au sein duquel il a longtemps dansé, Philippe Almeida, dit Physs participe en 2016 à l’inauguration de la Canopée (Halles de Paris) à l’invitation de Benjamin Millepied et est engagé dans un travail au long cours avec le Jeune Ballet Européen.
Après Boots en 2015, pièce reprise le 2 décembre dans le cadre de la saison Jeune Public, il revient aux Premières Scènes Hip-Hop en décembre 2017 avec un nouveau spectacle en répétition à la Maison Daniel-Féry du 6 au 10 novembre. A l’invitation de Dominique Daigremont et des Goûts Réunis, il s’aventure dans la musique de Joseph Haydn avec La Création (13 et 14 avril 2018).

Shani Diluka
De Grieg à Beethoven en passant par Schubert, Shani Diluka est une pianiste classique complète. En quête d’aventures artistiques et humaines, Shani Diluka fait des incursions dans le répertoire moderne et multiplie les collaborations. A l’image de la carte blanche que lui confie la Maison de la musique de Nanterre où elle convie Valentin Erben (le 18 octobre 2017), le Quatuor Ebène (le 8 décembre 2017) et la mezzo-soprano Karine Deshayes (le 28 mai 2018).
A Nanterre, elle soutient activement des actions solidaires au Centre d’accueil et de soins hospitaliers (Piano Cash) et la Maison d’arrêt des Hauts-de-Seine (Piano Break). Elle donne également des masterclass au Conservatoire.